Recevez mes recettes directement dans votre boîte mél !

dimanche 20 août 2017

Biscuits Anzac

Je suis tombée "par hasard" sur ces biscuits en fouinant sur le site de La cuisine de Bernard. Le nom un peu atypique m'a interpellée et comme je suis dans une phase de relation passionnelle avec ... les flocons d'avoine, je me suis lancée.

Avant de parler plus en détail de ce que contiennent ces biscuits Anzac, permettez-moi, pour la culture, de vous expliquer l'origine de leur nom. ANZAC signifie : Australian and New Zealand Army Corps. Ces biscuits ont vu le jour lors de la première guerre mondiale; les femmes des soldats leur préparaient ces biscuits énergétiques qui peuvent se conserver plusieurs jours. Voilà, vous savez tout, maintenant retour à la recette ...

Ces biscuits sont essentiellement composés de noix de coco râpée et de flocons d'avoine. Dans la recette originale - qui est australienne - ces biscuits contiennent du Golden Syrup. Ingrédient introuvable ici mais, si vous avez la chance de vous en procurer chez vous, n'hésitez pas à l'utiliser, son petit goût en plus est incomparable. Sinon, vous pourrez simplement utiliser du bon miel ou du sirop d'érable.

Ces biscuits se préparent en un claquement de doigts et ils sont délicieux, croquants au bord et moelleux chewy à coeur avec un bon goût de coco grillée.

Avec les quantités indiquées ci-dessous, vous pourrez reáliser une bonne douzaine de biscuits Anzac.

Je vous rappelle que la liste des adresses pour dénicher tous les ingrédients nécessaires, à Dakar, se trouve juste -ici-.

Et, je vous invite à jeter un oeil juste là, à la gauche de votre écran ... en un petit clic vous pouvez vous abonner pour recevoir les dernières recettes publiées diiiiirectement dans votre boîte mél ;-)

Ingrédients pour les biscuits : 
  • 85g de sucre en poudre
  • 100g de flocons d'avoine
  • 75g de noix de coco râpée séchée
  • 100g de farine T45
  • 65g de Golden Syrup (ou miel d'acacia ou sirop d'érable)
  • 60g de beurre demi-sel
  • 60g de beurre doux
  • 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • 15g d'eau minérale


Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation des biscuits
1/ Préchauffer le four à 180 degrés. Déposer une feuille de papier sulfurisé ou fibre de verre sur une plaque à pâtisserie perforée.
2/ Dans un saladier, verser le sucre en poudre, le bicarbonate de sodium, la farine, la noix de coco râpée et les flocons d'avoine. Mélanger.
3/ Dans une casserole, faire chauffer le beurre doux, le beurre demi-sel et le Golden Syrup (ou miel ou sirop d'érable). Porter à frémissement sur feu doux.
4/ Verser le liquide chaud et l'eau minérale sur le mélange d'ingrédients secs. Mélanger à l'aide d'une cuillère en bois (ou à la main).
5/ Utiliser une cuillère à glace pour former des dômes de pâte. Les déposer sur la plaque, en les espaçant.
6/ Aplatir un peu les dômes de pâte à l'aide de sa paume. Les biscuits doivent être assez épais.
7/ Enfourner les biscuits durant 12 à 15 minutes en surveillant la cuisson. Ils dpivent être bien dorés ... plus ils seront dorés plus ils seront croustillants ... à vous de voir selon vos goûts !
8/ Placer les biscuits anzac sur une grille à pâtisserie jusqu'à ce qu'ils refroidissent complètement et les conserver dans une boîte hermétique. Ils se conservent plusieurs jours !
9/ Goûter. Apprécier. Recommencer.

Et, voici le résultat :










Pas-à-pas en images

Verser le sucre en poudre, le bicarbonate de sodium, la farine,
la noix de coco râpée et les flocons d'avoine. Mélanger.




Dans une casserole, faire chauffer le beurre doux, le beurre demi-sel et le Golden Syrup
 (ou miel ou sirop d'érable). Porter à frémissement sur  feu doux.

  Verser le liquide chaud et l'eau sur le mélange d'ingrédients secs.






Mélanger à l'aide d'une cuillère en bois - ou à la main


Former des dômes de pâte à l'aide d'une cuillère à glace. 
Les aplatir de la paume de la main.



Enfourner durant 12 à 15 minutes et laisser refroidir sur une grille.



Cake marbré Zaatar, citron confit & olives vertes

Tout a commencé avec ce gros sachet de Zaatar (copié-collé Wikipédia : Le zaatar ou za`tar (prononcé ['zʌʢtɑɾ]) est un mélange d’épices - beaucoup de thym - du Moyen-Orient utilisé dans la cuisine levantine.) qu'une copine s'est fait rapporter diiiirect du Liban. Un soir on s'est mis en tête d'en mettre dans des financiers et on a adoré alors on a laissé vagabonder notre imagination et, en réflechissant aux saveurs qui se marient bien avec le Zaatar, ce cake salé est né. Pour ajouter une petite note d'originalité, ce cake salé est marbré : une partie "verte" parfumée au Zaatar et une partie "blanche" garnie d'olives vertes et de petits morceaux de citrons confits. Le cake est badigeonné d'un mélange d'huile d'olive et de zaatar dès la sortie du four ... un vrai régal ! Je me demande juste si on n'ajouterait pas encore une petite note de cuisine levantine en y perdant des petits dés d'halloum grillé ... la prochaine fois ... 😋

La recette est hyper simple et rapide à faire; la recette de base du cake est inspirée du cake salé jabom et olives de Sophie Dudemaine; une valeur sûre.
Avec les quantités indiquées ci-dessous, vous pourrez reáliser un beau cake dans un moule de 24cm de longueur.

Je vous rappelle que la liste des adresses pour dénicher tous les ingrédients nécessaires, à Dakar, se trouve juste -ici-.

Et, je vous invite à jeter un oeil juste là, à la gauche de votre écran ... en un petit clic vous pouvez vous abonner pour recevoir les dernières recettes publiées diiiiirectement dans votre boîte mél ;-)

Ingrédients pour le cake salé : 
  • 3 oeufs
  • 150g de farine T45
  • 8cl d'huile d'olive
  • 12,5cl de lait entier
  • 75g d'olives vertes dénoyautées
  • 1 citron confit
  • 1 sachet de levure chimique
  • sel et poivre du moulin
  • 2 cuillères à soupe de Zaatar
Ingrédients pour la finition :
  • huile d'olive
  • Zaatar

Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation du gâteau
1/ Préchauffer le four à 180 degrés. Chemiser un moule à cake de papier sulfurisé.
2/ Faire chauffer le lait dans une petite casserole. Réserver (il sera utilisé tiède dans la recette).
3/ Dans un saladier, fouetter les oeufs, avec l'huile, la farine, la levure chimique, une pincée de sel et un peu de poivre.
4/ Incorporer le lait tiédi, petit à petit, en fouettant.
5/ Diviser la préparation en deux quantités égales dans deux récipients.
6/ Dans l'un des récipients, mettre le Zaatar et mélanger.
7/ Oter la chair du citron confit et découper l'écorce en tout petits morceaux.
8/ Dans l'autre récipient, incorporer les olives vertes coupées en deux et les morceaux de citron confit. Mélanger.
9/ Verser les préparations dans le moule chemisé, en alternant et en commençant par la préparation blanche. Le principe, pour les marbrures, c'est de verser un trait de pâte au fond du moule avec une préparation puis de verser, au centre de ce trait de pâte, un trait de la seconde préparation et ainsi de suite ... 
10/ Enfourner pendant 40 minutes environ, en surveillant la cuisson.
11/ À la fin de la cuisson, mélanger un peu d'huile d'olive avec du zaatar et badigeonner le cake encore chaud. Saupoudrer de Zaatar (il n'y en a jamais trop lol).
12/ Laisser le gâteau dans le moule une dizaine de minutes avant de le démouler sur une grille et le laisser refroidir à température ambiante ... à moins de vouloir le déguster tiède 😏
13/ Goûter. Apprécier. Recommencer.


Et, voici le résultat :


 




dimanche 13 août 2017

Gâteau mousse au chocolat de Tristan

Je feuilletais ma collection de magazines "Pâtisserie" à la recherche d'une recette de sablés en forme de tongs (ne posez pas de questions ...) lorsque je suis tombée sur une grande photo d'un gâteau au chocolat tout mousseux surmonté d'une belle vague de chantilly et saupoudré d'éclats de crêpes dentelle. J'ai essuyé le filet de bave, embarqué le magazine dans la cuisine et j'ai commencé à hacher du chocolat ... La suite ... bah, elle est en dessous ... et je pense que les images parlent d'elles-mêmes 😋😋😋😋😋😋😋 Je vous préviens, ce gâteau contient peu de sucre et en utilisant du chocolat à 70%, comme moi, vous allez avoir un gâteau bien corsé ... avis aux amateurs de cacao intense ! Sinon, utilisez du chocolat au lait ou un chocolat noir plus doux à 50-60% de cacao.

La recette est hyper simple et rapide à faire; il est préconisé d'utiliser un moule de 26cm de longuuer dans le magazine mais c'est une grosse bêtise; le mien faiasait 24cm et le gâteau obtenu était un peu plat à mon goût alors je vous recommande plutôt un moule à cake étroit et de 20cm de longueur. Attention, notez que ce gâteau mousseux se cuit au bain-marie.

Je vous rappelle que la liste des adresses pour dénicher tous les ingrédients nécessaires, à Dakar, se trouve juste -ici-.

Et, je vous invite à jeter un oeil juste là, à la gauche de votre écran ... en un petit clic vous pouvez vous abonner pour recevoir les dernières recettes publiées diiiiirectement dans votre boîte mél ;-)

Ingrédients pour le gâteau : 
  • 150g de chocolat noir 
  • 3 oeufs 
  • 60g de beurre demi-sel
  • 11g de cacao amer en poudre
  • 25g + 25gde sucre en poudre
  • 45g de crème entière liquide
Ingrédients pour la décoration :
  • 10cl de crème entière liquide, très froide
  • 40g de sucre en poudre
  • 30g de crêpes dentelle 

Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation du gâteau
1/ Préchauffer le four à 160 degrés. Beurrer le moule à cake. Préparer le plat pour le bain-marie au four.
2/ Faire fondre le chocolat haché, le beurre et le cacao en poudre au bain-marie. Lisser le mélange. Ôter du feu et laisser tiédir.
3/ Séparer les blancs des jaunes.
4/ Fouetter les jaunes avec 25g de sucre en poudre et la crème liquide. Incorporer le mélange chocolat-beurre-cacao fondu. Fouetter.
5/ Monter les blancs d'oeufs en les serrant avec les 25g de sucre en poudre restant. Commencer à verser le sucre lorsque les blancs deviennent mousseux et opaques. Cela va rendre les blancs plus brillants et fermes.
6/ Verser le mélange au chocolat sur les blancs d'oeufs en neige molle et les incorporer en soulevant à l'aide d'une spatule souple.
7/ Verser la préparation dans le moule et déposer dans le bain-marie frémissant. Laisser cuire 55 minutes environ.
8/ A la fin de la cuisson, éteindre le four et laisser le gâteau 3 minutes dans le bain-marie avant de le sortir. Déposer sur une grille et démouler après refroidissement.

ETAPE 2 : Décoration du gâteau
1/ Fouetter la crème liquide très froide en chantilly, en incorporant le sucre en poudre peu à peu dès qu'elle commence à mousser.
2/ Verser la chantilly dans une poche munie d'une douille Saint-Honoré.
3/ Pocher la chantilly sur le gâteau.
4/ Parsemer de paillettes de crêpes dentelle.
5/ Réserver au frais et laisser revenir à température ambiante quelques minutes avant de servir.
6/ Goûter. Apprécier. Recommencer.

Et, voici le résultat :


 

 

Pas-à-pas en images






  


dimanche 30 juillet 2017

Biscuit moelleux au chocolat (recette de Robert Linxe - La Maison du Chocolat)

Si tu veux être certain de perdre deux heures à chercher une recette de gâteau au chocolat, tu ouvres Google et tu tapes "meilleur gâteau au chocolat recette". Voilà. L'idée voudrait qu'il n'y en ait alors qu'un, le vrai, le meilleur, celui qui ferait l'unanimité. Mais non. Plus ou moins d'oeuf, de farine, monter les blancs, pas les monter, beurre mou, fondu, en pommade en crème ou en brique, avec ou sans beurre, cuit, pas cuit, coulant, fondant, mousseux, moelleux, craquant, croquant, craquelé ... 😱
Je crois qu'il y a autant de meilleur gâteau au chocolat du monde que de gens. Moi, j'ai le mien, c'est le gâteau de Suzy de Pierre Hermé -ici- mais, pour être certaine que c'est toujours mon favori, j'aime bien lui faire des infidélités et aller voir ailleurs.
Bref, j'ai testé ici la recette de Robert Linxe tirée du magnifique ouvrage La Maison du Chocolat. La recette m'a interpelée (pas un gramme de farine et un sacré paquet d'oeufs !) et la description qui en est faite par Sandra sur son blog Le Pétrin, a fini de me persuader de l'essayer. Comme elle le dit, la texture de ce gâteau est incroyable; on s'attend à quelque cose d'assez compact à la découpe mais, en fait, en bouche le gâteau est très léger, comme une genoise aérienne ou une mousse au chocolat cuite. Très proche du gâteau de Savoie au niveau de la texture, il constituera une base parfaite à des gâteaux d'anniversaire qui pourraient être fourrés. J'ai décoré le mien de pâte à tartiner Ovomaltine Crunchy. Vous connaissez ce truc ? C'est une tuerie, ça croustille sous les dents c'est trop bon ! Et du coup c'était parfait pour ajouter un peu de croquant à ce biscuit. Initialement, j'vais opté pour de la pâte de spéculoos crunchy mais ça c'était sans compter sur la rupture de stock.

Le gâteau est très simple à préparer, zéro difficulté. Avec les quantités  indiquées ci-dessous, vous pourrez réaliser un biscuit dans un moule rond ce 20 à 22cm de diamètre ou bien dans un moule à savarin de 24cm de diamètre.

Si vous souhaitez tester une autre recette de gâteau au chocolat de Robert Lixe, celle de son fameux Pleyel  se trouve juste -ici- !


Ingrédients pour le gâteau au chocolat :
  • 70g de chocolat noir à 70%, finement haché (Valrhona, Callebaut, Michel Cluizel)
  • 70g de beurre doux
  • 70g d'amandes en poudre
  • 2 oeufs entiers
  • 6 jaunes d'oeufs
  • 4 blancs d'oeufs
  • 120g + 30g de sucre en poudre
  • 40g de cacao amer en poudre
  • 1 pincée de Fleur de sel

Ingrédients pour la décoration :
  • amndes effilées
  • pâte à tartiner ou ganache ou chantilly
  • sucre glace ou cacao amer en poudre

Vous êtes prêts ? Alors place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation du gâteau
1/ Enfourner une plaque à mi-hauteur et préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Beurrer et fariner le moule.
3/ Mettre le beurre en morceau et le chocolat finement haché dans un bol et placer au bain-marie dans une casserole d'eau frémissante. Attention, le bol ne doit pas toucher le fond de la casserole et l'eau ne doit pas être en contact avec le chocolat. Faire fondre et mélanger à la maruse jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
4/ Toujours au bain-marie, ajouter les amandes en poudre et mélanger. Ôter du feu. Laisser tiédir.
5/ Dans un récipient, mélanger au fouet les oeufs entiers, les 6 jaunes d'oeufs, 120g de sucre en poudre et le cacao en poudre.
6/ Ajouter le mélange beurre-chocolat fondus et tiédi. Mélanger.
7/ Dans le bol du robot muni du fouet, verser les 4 blancs d'oeufs et ajouter une pincée de fleur de sel. Monter les blancs en neige ferme en les serrant , c'est-à-dire en ajoutant progressivement les 0g de sucre en poudre dè lors ques les blancs ont commencé à mousser et devenir opaques.
8/ Verser le mélange chocolaté sur les blancs en neige et mélanger délicatement à l'aide d'une maryse en soulevant bien la préparation. Prenez soin de ne pas casser les blancs.
9/ Verser la pâte dans le moule beurré et fariné et enfourner pendant 30 minutes environ.
10/ Déposer le moule sur une grille et laisser refroidir avant de démouler. Le gâteau va beaucoup gonfler lors de la cuisson mais va retomber en refroidissant, ne soyez pas déçus, c'est normal. 
11/ Décorer le gâteua froid selon vos envies.
12/ Goûter. Apprécier. Recommencer.


Voici le résultat :







Pas-à-pas en images :










Bolos de arroz (gâteaux portugais à la farine de riz)

C'est une tranche d'enfance que je partage avec vous ici en vous confiant cette recette qui m'évoque les vacances d'été, en famille, au Portugal; les virées matinales et dominicales au marché de Nanterre pour se ravitailler en spécialités portugaises.
J'ai fait des recherches sur plusieurs blogs, notamment des blogs portugais afin de recouper les recettes et de pouvoir arriver à quelque chose qui se rapprocherait au maaax des souvenirs de Bolos de Arroz ancrés à mes papilles gustatives.
Ce petit gâteau se rapproche en fait beaucoup d'un muffin mais il est un peu plus compact et, surtout, comme son nom portugais l'indique, il contient de la farine de ... riz ! C'est assez consistant et ça constitue un bon petit déjeuner avec un grand verre de lait ou une tasse de café. Miam.
Autant vous dire que j'avais la pression au moment de goûter, retrouver le plaisir de "deshabiller" le gâteau de son joli papier de cuisson, la texture un peu granuleuse, le petit goût d'orange et la petite croûte de sucre sur le dessus. Eh bien, vous avez quoi ? Le résultat fut au-delà de mes espérances et j'ai croqué dans une part d'enfance. 💗

La recette est hyper simple et, hormis la farine de riz, ne requiert pas d'ingrédients rares.
Avec les quantités ci-dessous pous pourrez réaliserenviron 10 gâteaux de taille muffins. J'ai utilisé des moules en papier pour garder l'esprit d'origine mais du coup il sont un peu plus larges et j'ai pu faire 6 gâteaux.

Je vous rappelle que la liste des adresses pour dénicher tous les ingrédients nécessaires, à Dakar, se trouve juste -ici-.

Et, je vous invite à jeter un oeil juste là, à la gauche de votre écran ... en un petit clic vous pouvez vous abonner pour recevoir les dernières recettes publiées diiiiirectement dans votre boîte mél ;-)

Ingrédients pour les gâteaux : 
  • 80g de beurre pommade
  • 200g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 20cl de lait entier
  • 150g de farine de blé 
  • 200g de farine de riz
  • zeste d'une orange (ou d'un citron)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel de Guérande
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • sucre en grains

Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation des gâteaux
1/ Préchauffer le four à 200 degrés.
2/ Dans le bol du robot, muni de la feuille, crémer le beurre pommade, le sucre vanillé, la pincée de sel, le sucre en poudre et le zeste d'orange.
3/ Ajouter les oeufs entiers. Mélanger au fouet.
4/ Ajouter le lait entier. Fouetter.
5/ Ajouter la farine de blé, la farine de riz et la levure chimique. Mélanger au fouet mais pas trop longuement.
6/ Laisser la pâte reposer à température ambiante durant une heure.
7/ Verser la pâte dans des petits moules en papier ou bien des moules à muffins. Remplir aux trois quarts, pas plus, car les g^teaux vont bien gonfler lors de la cuisson.
8/ Enfourner pendant 10 minutes à 200 degrés puis baisser la température du four à 180 degrés et poursuivre la cuisson pendant environ 20 minutes. Cette phase de cuisson à haute température permet de créer un choc thermique qui va garantir une belle bosse à vos gâteaux ;-))
9/ À mi-cuisson, saupoudrer généreusement le dessus des gâteaux de sucre en poudre et de sucre en grains.
10/ Les gâteaux sont cuits lorsqu'ils sont bien bombés et légèrement colorés. Vérifier, éventuellement, la cuisson à l'aide d'un testeur.
11/ Transférer les biscuits sur une grille à pâtisserie. Laisser refroidir à tempárature ambiante. Les gâteaux se dégustent à température ambiante et sont encore meilleurs le lendemain. Ils se conservent deux ou trois jours dans une boîte métallique.
12/ Goûter. Apprécier. Recommencer.

Et, voici le résultat :








Pas-à-pas en images :

Crémer le beurre pommade, le sucre en poudre, le sucre vanillé, le sel et le zeste d'orange

Ajouter les oeufs et le lait. Fouetter.

Ajouter la farine de blé, la farine de riz et la levure chimique. Mélanger.

Remplir les moules de pâte, aux 3/4. Enfourner.





jeudi 22 juin 2017

Energy Balls [sans cuisson]

C'est certainement la recette la plus simple sur ce blog. Même pas besoin de sortir la balance pour effectuer une pesée au gramme près; on sort ses cups américaines et c'est parti ! Une main dans le dos, la tête ailleurs ... zéro risque de se planter.
Bon, ça vous change un peu des recettes de Conticini, Hermé & Cie mais j'ai eu un tel coup de foudre pour ces boules pleines d'énergie que je n'ai pas pu m'empêcher de partager avec vous.
Ces energy balls ont été mes petits régals du matin, toutes fraîchement sorties du frigo et grignotées à la manière d'un écureuil ... je suis fan absolue.
Mais c'est pas seulement le goût, ces petites boules, si l'on respecte les doses et la qualité des produits (BIO BIO BIO), vous assurent une bonne dose d'énergie, de protéines et de sucres pour la matinée. Ou bien avant le sport pour un petit coup de fouet. Sport, oui, arrêtez de grimacer.

La recette est versatile et vous pourrez ajouter, ôter ou remplacer ce qu'il vous plaira.
Pour celles-ci, voici les ingrédients : flocons d'avoine, noix de coco râpée, beurre de cacahuètes, graines de lin, graines de chia, mini pépites de chocolat noir, miel et vanille.
J'ai, depuis, essayé une autre version avec du cacao en poudre. Je n'ai qu'un émoticone à dire : 😋

Avec les quantités ci-dessous, vous obtiendrez une douzaine d'Energy Balls assez généreuses. Si vous n'avez pas de cup, pas de soucis, utilisez une tasse et vous la remplissez aux 2/3, 3/4, en entier, comme indiqué dans la recette.


Ingrédients pour les Energy Balls :
  • 1 cup de flocons d'avoine
  • 2/3 de cup de noix de coco râpée
  • 1/2 cup de beurre de cacahuètes
  • 1/4 de cup de graines de lin
  • 1/2 cup de mini pépites de chocolat noir
  • 1/3 de  cup de miel neutre (ou sirop d'agave)
  • 1 cuillère à soupe de graines de chia
  • 1/2 cuillère à café de graines de vanille
  • Déco :  noix de coco râpée, sésame doré

Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !
ETAPE 1 : Préparation des Energy Balls
1/  Verser tous les ingrédients dans un grand récipient et mélanger jusqu'à ce que la mixture soit homogène.
2/ Couvrir et mettre au réfrigérateur pendant 30 minutes.
3/ Former des boules (les miennes faisaient environ 2cm de diamètre) et les rouler, au choix, dans le sésame doré ou la noix de coco râpée.
4/ Conserver au réfrigérateur, dans un récipient hermétique, et consommer dans un délain maximum d'une semaine.

Et, voici le résultat :